Beauté enceinte : comment éviter et se débarrasser du masque de grossesse ?

Le mélasma ou encore le chloasma se défini par l’hyper pigmentation  de peau qui trouve leur origine dans le chamboulement hormonal pendant la période de l’enfantement. Pour les unes, ces taches pigmentaires se dissimulent petit à petit au-delà de l’accouchement, ce qui n’est pas forcément le cas pour les autres. Faut –il s’inquiéter si les tâches persistent ? Quels soins de visage à adopter ? Y –a – t-il des solutions naturelles pour s’en débarrasser ?

Pourquoi les masques de grossesse apparaissent-ils ? 

Outre des origines physiologiques, l’apparition du masque de grossesse peut avoir plusieurs origines. Notamment, ces tâches brunes légèrement marron se manifestent et deviennent plus visibles entre le quatrième au sixième mois de grossesse. Ces tâches disgracieuses ont tendance à se loger sur les joues, le front et le pourtour de la bouche. Une exposition au soleil favorise l’éruption de ces tâches pigmentaires et elles aussi, tourneront en brun foncé. Les gommages trop abusifs augmentent le risque de la formation des masques de grossesse. Les femmes avec une peau mate et brunes sont plus exposées aux masques de grossesses que celles à peau claire.

Les bons gestes pour éviter les chloasmas 

L’exposition solaire augmente amplement le risque de la faction des pigmentations. Ainsi, dès la suspicion d’une apparition en moindre quantité, il est toujours conseillé de se mettre à l’abri des rayons du soleil en misant sur une protection solaire. Si vous devez sortir dehors le temps de faire la course, pensez toujours de vous munir d’une visière ou tout simplement d’un chapeau dame. Vous pouvez également adopter les bons gestes et faire des soins au quotidien. Pendant la période de grossesse et même trois mois après l’accouchement, il est toujours recommandé de solliciter l’opinion d’un dermatologue avant d’entamer un traitement, particulièrement si vous souhaitez opter pour les produits cosmétiques proposés en boutique ou le peeling dépigmentation. Celui-ci s’agit d’un masque dermato à appliquer sur la peau, élaboré à partir des actifs chimiques. Une forte pigmentation de la peau peut aussi dû à un manque d’eau. Par conséquent, la peau du visage, qui est déjà sensible perd son élasticité et se montre plus sensible. Ici, il est réellement conseillé de faire une hydratation alimentation saine.

Prévenir les récidives naturellement 

Voici quelques astuces naturelles qui font leurs preuves pour prévenir l’apparition de ses taches pigmentaires. Vu que l’exposition aux soleils puisse aggraver la formation de ces tâches, par précaution, il est toujours vigilant d’utiliser une protection solaire quotidiennement. Pour votre soin du jour, il est toujours essentiel de se protéger des rayons UV. Vous pouvez utiliser les huiles végétales, comme le macérât de busserole, l’huile de chaulmoogra ou encore le macérât de lys. Vous pouvez en masser délicatement le visage. Le jus de citron est un remède incontestable pour gommer ces tâches pigmentaires.