Vergetures et grossesse : explications et traitements

Lors d’une grossesse, la femme enceinte devra affronter une période très sensible pour l’épiderme. Par cette sensibilité, il est possible que des petites stries pourpres apparaissent, qui deviennent ensuite blanches. Il s’agit effectivement des vergetures qui peuvent apparaître sur les seins, le ventre, les hanches, sur les cuisses et les fesses. Se rendre sur www.1tempspourmapeau.info/ peut aider à se renseigner plus sur le sujet, voire acquérir à des traitements possibles.

Ce qu’il faut comprendre sur les vergetures

Les vergetures, connues sous le nom scientifique de gravidarum se produisent chez la grande majorité des femmes enceintes. Elles se présentent comme des bandes de peau affichant une apparence étirée, très souvent avec une couleur rouge assez violacée. Elles se développent généralement à partir du 6ème ou 7ème mois de grossesse. Puis, avec le temps, elles deviennent blanches. Leur arrivée est liée à des changements hormonaux, de l’étirement de la peau et de la prédisposition génétique. Les risques peuvent aussi être dus à un poids élevé du bébé à sa naissance, un bas âge de la maman, etc.

Que faut-il faire durant la grossesse ?

La pratique d’une activité physique peut aider à lutter contre les vergetures. A ce terme, la mère doit se référer sur la prise de poids prescrit par le médecin traitant. Autre part, l’une des meilleures solutions affirmées par certaines études est le massage du ventre. Ainsi, les spécialistes recommandent de masser régulièrement après douze semaines de grossesse. L’huile d’amande douce serait idéale pour effectuer le massage. Sans oublier les huiles naturelles, et bien sûr, les huiles anti-vergetures. Il faut également veiller à ce que la peau soit continuellement hydratée. Toutefois, il n’est pas pratique de se fier entièrement aux crèmes spécifiques pour lutter contre les vergetures.

Qu’est-ce qui se passe après la grossesse ?

Apparemment, les vergetures ont encore un effet après l’accouchement. Dans ce cas, il est nécessaire d’utiliser un laser vasculaire pour soulager la rougeur. L’état de la peau peut très bien s’améliorer en appliquant des crèmes issues de rétinoïdes. Cependant, il faudra appliquer de manière quotidienne. Ce qu’il faut surtout retenir est que l’emploi du laser ne doit être pratiqué que par un professionnel en la matière. Cela permet d’éviter d’éventuelles complications. Le dermatologue est celui qui peut déterminer de manière fiable les traitements qui conviennent à la condition de la patiente. Néanmoins, il serait utile d’estimer les coûts des traitements proposés par le praticien. La mère peut se contenter d’usage des huiles anti-vergetures, mais le mieux est de toujours consulter son médecin traitant.