Comment appliquer un autobronzant sans se tâcher ?

Un autobronzant
Quand on veut un teint hâlé en plein hiver, l’autobronzant est une solution idéale : il ne met pas en danger votre peau et les résultats sont instantanés. Mais si on est un peu trop enthousiaste ou qu’on ne prend pas le temps, certains désagréments peuvent survenir : taches sur les vêtements, jambes zébrées, marques disgracieuses… Pour un teint parfait sans problème, il faut respecter deux règles : choisir les bons produits et prendre son temps.

Comment choisir les bons produits ?

Vous pouvez respecter toutes les consignes d’application que vous voulez, ce qui fait la véritable qualité d’un bronzage à l’autobronzant, ce sont les produits que vous utilisez. Il s’agit évidemment de l’autobronzant en question mais également des accessoires qui vous aideront à l’appliquer le plus harmonieusement possible. Si vous ne savez pas trop vers quels produits vous tourner, cliquez ici pour en savoir plus ou lisez ce qui suit.

L’autobronzant, le soin indispensable

C’est évidemment le produit sur lequel vous devrez porter une attention particulière. Il existe différentes versions sur le marché : crème autobronzante, gel, mousse… Tout est une affaire de préférence personnelle. La seule règle à respecter est celle-ci : choisissez un produit adapté à votre carnation.

Pour y arriver, il faut se référer au taux de DHA, un principe actif qui brunit la peau quand il entre en contact avec les acides aminés. Les produits ont généralement un taux de DHA entre 1% et 8%. Les peaux claires peuvent se tourner vers des autobronzants contenant entre 1% et 3% de DHA. Pour les peaux mates, 5% de DHA est idéal en hiver, les taux supérieurs sont plutôt réservés à l’été quand on veut intensifier son bronzage.

Les accessoires qui facilitent la vie

Il est tout à fait possible d’appliquer son autobronzant à la main mais vous prenez deux gros risques : oublier des zones et vous retrouver avec des paumes de mains d’une forte couleur orangée. Pour un teint uniforme, mieux vaut investir dans les accessoires suivants :

  • un gant d’application spécial autobronzant
  • une brosse à lotion
  • un petit pot de vaseline

Les étapes de l’application d’autobronzant

Bien exfolier le corps

Pour un teint bien uniforme, il est conseillé de bien préparer son corps avant l’application du produit. Pour cela, vous devez impérativement exfolier votre corps avec un produit adapté. Idéalement, il faut le faire une à deux heures avant mais il est possible d’exfolier la veille.

Pour le visage, utilisez un exfoliant spécialement conçu pour cette partie sensible du corps et réalisez un bon masque hydratant juste après. Une jolie peau hydratée donnera un teint plus lumineux.

Protéger les zones nécessaires

L’autobronzant est un produit très efficace pour colorer et il est nécessaire de protéger certaines parties du visage pour éviter d’altérer leur couleur. Pour cela, prélevez un peu de vaseline dans un pot et appliquez-en sur vos sourcils, vos cils et la racine des cheveux. Attention, veillez à couvrir uniquement la racine, sans descendre sur le front sous peine de vous retrouver avec une démarcation.

Appliquer le produit consciencieusement

Une fois votre peau hydratée et les bonnes zones protégées, munissez-vous de votre gant spécial, mettez-y une petite noisette de produit et appliquez sur votre visage avec de petits mouvements circulaires. N’oubliez pas les oreilles et le cou. Puis passez à vos jambes et vos pieds. Attention, les pieds sont une partie spéciale : n’utilisez qu’une petite quantité de produit et étalez harmonieusement. Vous pouvez ensuite appliquez l’autobronzant sur la poitrine, les épaules et les bras. Pour vos mains, évitez scrupuleusement d’utiliser toute votre paume pour étaler. Appliquez une toute petite noisette et appliquez avec le bout des doigts.

Vous pouvez faire votre dos en dernier avec la brosse à lotion. Si c’est votre première fois avec cet accessoire, un petit coup de main sera peut-être nécessaire. Entraînez-vous avant.

Enlever le surplus sur les bonnes parties

Une fois que vous avez appliqué votre produit sur tout le corps, il peut être nécessaire de retirer un léger surplus sur des parties un peu particulières du corps. Avec un mouchoir, retirez doucement l’excédent de produit sur les poignets, les coudes et les genoux. Ne frottez surtout pas énergiquement, il s’agit juste d’enlever un peu de produit pour éviter des marques. Toutefois, si vous avez appliqué l’autobronzant sans gant, lavez-vous soigneusement les mains, plusieurs fois s’il le faut. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise quand le bronzage commencera à faire son apparition.

Prenez ensuite un autre mouchoir et retirez la vaseline de vos sourcils, vos cils et la racine de vos cheveux. Là encore, ne frottez pas pour éviter de retirer le produit. Tout est affaire de délicatesse.

Que faire après l’application ?

De nombreux produits se vantent de sécher en à peine un quart d’heure mais si vous voulez un résultat parfait sans prendre de risque, évitez de vous habiller dans l’heure qui suit l’application. Cela peut sembler long mais c’est un temps nécessaire pour éviter de tacher des tissus ou des draps.

Il est tout à fait possible d’appliquer un autobronzant le soir, quelques heures avant d’aller se coucher. Mais là encore, ne prenez pas de risque : protégez les draps avec de vieilles serviettes et utilisez un vieux t-shirt pour dormir.

Combien de temps attendre entre deux applications ?

Le délai entre deux applications dépend de critères spécifiques, notamment l’intensité du bronzage que vous souhaitez et les spécificités de la crème autobronzante ou du produit que vous avez choisi. Certaines crèmes nécessitent en effet une application régulière pour voir des résultats concrets.

Si vous utilisez un produit autobronzant spécialement formulé pour fonctionner immédiatement, il est conseillé d’attendre au moins trois semaines à un mois entre deux applications pour ne pas vous retrouver avec un teint orange.